Conseils d'Experts

Sport à jeun : 3 mythes s’effondrent

Vous avez entendu parler d’une méthode efficace pour éliminer les graisses : le sport à jeun. De bon matin, vous entamez donc votre entrainement sans rien avaler au préalable, mais êtes-vous certain de connaitre les conséquences d’une telle pratique sur votre organisme ? Le coach FizzUp abat 3 mythes qui entourent le sport à jeun, pour un entrainement toujours plus efficace.

#1 : Le sport à jeun agit en défaveur du développement musculaire

Vos muscles agissent comme un moteur. Plus ils sont gros, plus ils sont gourmands en énergie. Si vos stocks d’énergie sont épuisés ou faibles, vos muscles ne seront jamais massifs.

Au lever, vous ne disposez plus d’un taux de sucre (glucides) élevé dans le sang. Vos réserves sont épuisées. Comme ces ressources d’énergie sont insuffisantes pour faire face à l’effort, le corps va chercher dans d’autres réserves. Il puise dans les graisses déjà présentes pour les transformer en sucre, puis en fournit aux muscles comme carburant. La bonne contraction musculaire nécessite un apport énergétique important.

sport à jeun 01

Mais ce n’est pas tout. Le corps lors d’une séance de sport à jeun, va aussi puiser de l’énergie dans les lipides (graisses) et les protides (protéines) présentes dans les muscles. Au lieu de perdre uniquement du gras, vous allez à l’encontre du développement musculaire en vous entrainant à jeun, puisque les protéines nécessaires à la construction musculaire sont consommées. Il s’agit du phénomène de « catabolisme musculaire » : le manque nutritionnel entraine la dégradation de vos muscles. Ils fondent, ce qui entraine une consommation de calories moindre. Pour afficher une musculature développée et favoriser un effort gourmand en calories, oubliez le sport à jeun, car pour un effort de même intensité, vous consommerez moins de calories l’estomac vide.

#2 : Le sport à jeun nuit à votre santé

Lorsque vous commencez votre entrainement à jeun, vous mettez votre organisme en danger et vous risquez :

  • l’hypoglycémie : même si l’effort est de faible intensité, vous risquez de faire un malaise pendant ou peu après l’entrainement à cause du manque de sucre présent dans le sang.
  • une consommation extrême des protéines : à jeun, votre corps cherche des sources d’énergie partout. Il consomme donc les protéines présentes dans vos muscles, mais également dans votre foie, vos reins, vos tissus, votre coeur… Le sport à jeun s’avère donc être une pratique dangereuse pour votre santé.
  • la blessure : votre cerveau a besoin d’énergie pour fonctionner correctement. Il est aux commandes de votre corps, mais sans essence, il a du mal à répondre efficacement à toutes les sollicitations et vous ressentez une baisse de vigilance. Vos réflexes sont amoindris et vous risquez plus facilement de vous blesser.

sport à jeun 02

  • l’épuisement total : sur le long terme, une pratique sportive à jeun peut conduire à un état de fatigue chronique et extrême. Vous mettez votre corps à rudes épreuves pour maintenir vos fonctions vitales, alors qu’il ne dispose que de peu d’énergie. Fournir un effort vous deviendra de plus en plus pénible.

#3 : Le sport à jeun n’est pas efficace pour perdre du poids

Le meilleur moyen de brûler des calories en pratiquant une activité sportive reste de réaliser un entrainement à haute intensité. Toutefois, à jeun, il est impossible de réaliser un effort avec une intensité élevée. Vous allez faire un effort moins efficace et plus doux, qui n’aura jamais le même impact qu’un entrainement intense après avoir mangé. Vous êtes moins efficace lors de l’entrainement et ralentissez votre progression physique.

Le sport à jeun encourage même l’effet « yoyo », parce qu’il place le corps dans un système de privation, qui met l’organisme en état de stress. Il stockera plus de gras et de sucre au prochain repas, pour faire face au prochain effort à jeun demandé. Comme les régimes, dès que vous privez votre organisme, il vous le fait payer tôt ou tard. L’idéal, lorsque vous vous entrainez le matin et que vous souhaitez mincir, est donc de consommer un minimum de glucides et de protéines pour réaliser un entrainement à haute intensité. Vous profiterez d’un métabolisme élevé tout au long de la journée. Vous aurez donc une plus grande dépense énergétique et vous brûlerez des graisses jusqu’à 48h après l’entrainement. Il s’agit du phénomène d’EPOC.

sport à jeun 03

Loin d’accélérer votre métabolisme de base (il correspond à la dépense énergétique quotidienne de votre organisme), le sport à jeun le ralentit. Votre corps est moins efficace pour brûler les graisses. Il consomme moins de calories qu’après un petit-déjeuner. Ne faites donc plus l’impasse sur le repas le plus important de la journée : le petit-déjeuner. Si vous avez du mal à manger un repas complet au lever, prenez au moins une collation légère avant de vous entrainer.

Le sport à jeun n’est pas une solution durable pour perdre du poids ou améliorer vos performances sportives. Il joue contre votre progression physique. Préférez donc offrir du carburant à votre corps après une bonne nuit de sommeil, pour une séance FizzUp des plus efficaces !

The Author

Staff FizzUp

Staff FizzUp

Composée de rédacteurs passionnés, la Team FizzUp a pour seul but de motiver la communauté par des articles instructifs et divertissants. L’esprit de collaboration est au centre de cette équipe que ce soit au travail ou à l’entrainement dans la FizzUp Box.

1 Comment

  1. Kelita
    22 juillet 2017 at 13 h 10 min — Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant. Mais comment faire si nous préférons faire du sport le matin mais que nous n’avons pas le temps d’attendre une heure après avoir pris notre petit-déjeuner pour faire notre séance? Auriez-vous un type de collation à prendre avant de faire la séance à suggérer (sans pour autant faire l’impasse sur le petit-déjeuner après la séance bien sûr)?
    Merci beaucoup!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *