Conseils d'Experts

Sport et transpiration : halte aux mythes

Sport et transpiration sont difficilement dissociables ! Lors d’un exercice physique, c’est l’ensemble de votre corps qui entre en action, car les contractions musculaires se multiplient et sollicitent grandement votre métabolisme tout en produisant de la chaleur. En réponse, votre corps déclenche le mécanisme de transpiration pour réguler votre température. Pour autant, la transpiration est-elle le signe d’un bon entrainement ? Éléments de réponse.

Qu’est-ce que la transpiration ?

sport et transpiration peau

Le phénomène de transpiration, également appelé sudation, joue un rôle important dans la régulation de votre température corporelle lorsque vous êtes dans un environnement chaud ou lorsque vous faites du sport. Lors de votre activité physique, les nombreuses contractions musculaires activent les glandes sudoripares. Elles produisent la sueur qui vient ensuite s’évaporer à la surface de votre peau. C’est cette évaporation qui crée un refroidissement et permet de réguler votre température. Ainsi, lors d’une activité physique intense ou dans des conditions extrêmes vous pouvez perdre jusqu’à 3 litres par heure. C’est pourquoi il est indispensable de s’hydrater régulièrement pour compenser cette perte hydrique et éviter la déshydratation.

De quoi se compose la sueur ?

La sueur est principalement constituée d’eau et de minéraux comme le potassium, le magnésium et le sodium, ce qui explique son goût salé. Il est important de noter que la sueur est sécrétée par deux types de glandes sudoripares, les glandes eccrines et les glandes apocrines. Il existe donc deux types de sueurs.

Les glandes eccrines : elles sont situées sur l’ensemble de l’épiderme et produisent une transpiration légèrement salée constituée à 99% d’eau, qui n’est pas source de mauvaises odeurs. Ce sont ces glandes qui sont sollicitées lorsque vous faites un effort physique, ce sont elles qui contribuent donc à réguler votre température.

Les glandes apocrines : elles sont situées dans les zones plus pileuses comme les aisselles, le crâne et l’aine, et sécrètent une transpiration plus « dense » qui est plus riche en protéines et en sébum. Cette dernière attire les bactéries, ce qui entraîne l’apparition de mauvaises odeurs. On parle alors de sueurs froides, car elles sont principalement sécrétées par le stress émotionnel.

Sport et transpiration, qu’est-ce que ça veut dire ?

Le corps ne fait pas les choses par hasard, chaque réaction, chaque mécanisme a une explication et une signification, voire même plusieurs. Il en est de même pour la transpiration.À ce sujet, les idées reçues ont la vie dure et transpirer ne traduit pas forcément les processus que vous pensez… Voici quelques éclaircissements qui vont vous permettre de détacher le vrai du faux !

Sport et transpiration chaleur

1 | Je transpire parce que j’ai chaud

VRAI ! La transpiration fait partie des mécanismes physiologiques thermorégulateurs de votre corps. Elle est déclenchée en réponse à une augmentation de votre température corporelle, souvent due à une activité physique, mais aussi à certaines situations climatiques ou de stress. Dans le cas de l’activité physique, les sportifs dégagent énormément de chaleur, notamment à cause de l’activité musculaire. Afin de maintenir votre température aux alentours de 37°C, la sueur est une méthode efficace de refroidissement.

L’avis du coach : Dans le cadre d’une pratique sportive, la transpiration est votre allié, elle permet de limiter les risques de ‘’surchauffe’’ ou d’‘’hyperthermie d’effort’’.

2 | Je transpire donc mon entrainement est intense

À MOITIÉ VRAIE ! La transpiration est un des indicateurs qui peut vous permettre d’évaluer l’intensité de votre séance d’entrainement. Cependant, il est loin d’être le plus fiable. Votre fréquence cardiaque ou encore votre perception de l’effort pendant l’entrainement sont des marqueurs beaucoup plus précis. De plus, les conditions climatiques peuvent influencer le déclenchement ou non du mécanisme de sudation. En effet, vous ne transpirerez pas de la même façon lors d’une séance de même intensité effectuée par 10°C ou par 30°C.

L’avis du coach : Plutôt que de vous fier à la quantité de transpiration évacuée, donnez de l’importance aux signaux envoyés par votre cerveau et vos muscles pour estimer si vous avez fait une bonne séance ou non.

3 | Je transpire donc je vais perdre du poids

FAUX ! Ou du moins, ce n’est pas une perte réelle et durable de poids. Votre sueur n’est pas du tout composée de cellules graisseuses et en aucun cas, son évacuation ne permet de faire fondre vos graisses. Lorsque vous transpirez beaucoup, vous perdez effectivement du poids, mais c’est une perte temporaire. On parle de perte hydrique, ou de perte en eau. Malheureusement, plus vous perdez de l’eau, plus vos capacités physiques diminuent. Ainsi une déshydratation importante, de l’ordre de 4% par rapport au poids du corps (soit 2,8 litres pour un sportif de 70kg), réduit les capacités physiques d’environ 40% et augmente les risques de blessures ou d’accidents.

L’avis du coach : Soif ou pas soif, pour éviter tout déficit hydrique et réduction de vos performances, buvez régulièrement quelques gorgées durant votre effort.

4 | Je transpire donc j’hydrate ma peau

VRAI ! La transpiration est un fabuleux moyen d’éliminer les impuretés qui s’accumulent sur votre peau, vos pores en sont vidés et les cellules mortes sont évacuées. La sueur permet également une meilleure hydratation du tissu cellulaire, car elle renforce le film hydrolipidique. Ce film protecteur recouvre l’ensemble de la surface de votre épiderme et agit contre les agressions microbiennes extérieures.

L’avis du coach : Grâce à la transpiration, votre peau est mieux hydratée, plus nette et plus lisse, ce qui la rend plus souple et plus éclatante. Attention tout de même, une transpiration trop abondante peut causer des irritations. Heureusement, grâce à l’évolution des tenues de sport, il est facile de trouver des vêtements techniques et respirants qui évacuent la transpiration plus rapidement et vous permettent de limiter ces irritations.

5 | Je transpire donc j’élimine les toxines de mon corps

VRAI ! Au même titre que les reins, la peau est un formidable organe drainant et détoxifiant. Les toxines sont produites directement par votre organisme (résidus de cellules mortes, acide lactique) ou elles apparaissent suite à l’absorption de substances toxiques comme le tabac, les pesticides ou les métaux lourds. Par la transpiration et la dilatation des pores de la peau, vous évacuez sans le savoir un grand nombre de ces déchets.

L’avis du coach : Puisque la transpiration est bonne pour votre santé, pourquoi ne pas vous accorder une séance de sauna et de hammam lors d’une de vos journées de récupération. Un bon moyen d’allier détente et entretien de votre santé.

La transpiration est-elle le signe d’un bon entrainement ?

Sport et transpiration signe d'un bon entraînement

NON ! Malgré ses nombreux effets bénéfiques, la transpiration, abondante ou non, ne permet en aucun cas de déterminer si votre séance d’entrainement a été efficace. De trop nombreux facteurs peuvent intervenir quant au déclenchement du phénomène de sudation. Des conditions de forte chaleur ou une plus grande humidité dans l’air, peuvent entrainer une plus forte sudation sans que votre séance ne soit plus efficace. De plus, chaque personne sue différemment, en fonction de son sexe, du nombre de glandes sudoripares qu’elle possède ou de son taux de masse grasse. Si vous ne transpirez jamais pendant vos séances d’entrainement et que vous ne sentez pas vos muscles travailler, cela montre toutefois que vous n’obtiendrez pas les résultats espérés.

Pour être sûr que votre entrainement soit efficace, bénéficiez de l’expertise de votre coach en ligne FizzUp. Accédez gratuitement à un programme sportif 100% personnalisé et adapté à vos objectifs personnels. En suivant le programme d’entrainement avec assez de régularité, d’application et d’intensité, vous atteindrez vos objectifs. Que vous transpiriez beaucoup ou non !