Conseils d'Experts

Les dips sans matériel pour muscler vos triceps

Grâce aux dips sans matériel, vous développez efficacement le haut de votre corps. C’est un mouvement musculaire idéal pour muscler vos triceps et pectoraux, ce qui en fait un exercice incontournable de votre programme de musculation sans matériel FizzUp. S’il peut paraître un peu difficile les premières fois, la progression sur cet exercice est tout simplement bluffante et les résultats rapidement visibles. A vous les bras musclés et les pectoraux dessinés. Voici comment le réaliser correctement.

Dips sans matériel : comment les réaliser correctement ?

Tout d’abord, il est important de souligner qu’il existe de nombreuses variantes de dips, toutes réalisables sans le moindre matériel spécifique. Prévoyez tout de même l’utilisation d’une ou deux chaises suivant le type de dips effectué. Avec un peu d’imagination et d’ingéniosité, un rebord de fenêtre, de canapé ou même un rebord de baignoire peuvent également faire l’affaire. Pour une meilleure compréhension de l’exercice, commençons par décortiquer le mouvement de sa variante la plus simple, les dips assis. Vous allez vite comprendre !

  • Position de départ : la chaise est derrière vous, vous vous appuyez sur celle-ci avec vos mains, que vous écartez à largeur d’épaules. Vos jambes sont tendues et serrées, vos fesses dans le vide et seuls vos talons sont au contact du sol.
  • Première phase du mouvement : elle consiste à faire descendre vos fesses doucement, grâce à un fléchissement maîtrisé des bras qui permet de résister à la pesanteur. Stoppez la descente une fois que la partie supérieure de vos bras est à peu près parallèle au sol.
  • Deuxième phase du mouvement : cette fois il vous faut remonter grâce à une extension de vos bras, il s’agit donc de soulever le poids de votre corps jusqu’à ce que vos bras soient complètement tendus.

dips sans materiel le bon geste

Les astuces de votre coach FizzUp

L’efficacité d’un exercice de musculation réside grandement dans sa bonne réalisation. C’est pourquoi votre coach FizzUp a identifié les erreurs fréquemment commises sur cet exercice, qu’il vous faut veiller à ne pas reproduire :

  • Une mauvaise position de départ : pour être sûr d’être en bonne position, veillez à ne pas mettre vos pieds trop loin devant vous, de façon à ce que vous puissiez avoir les bras presque perpendiculaires au sol et non penchés vers l’arrière. Une bonne position de départ permet de muscler vos triceps plus efficacement et d’éviter l’enroulement de vos épaules.
  • Une flexion des bras trop importante: dans un souci de bien faire et de réaliser un mouvement complet, nombreux sont ceux qui fléchissent trop les bras. Contentez-vous de les fléchir de manière à ce que la partie haute de vos bras soit parallèle au sol, cela vous évitera de vous faire mal aux épaules.

Les dips sans matériel sollicitent de nombreux muscles

En tant qu’exercice de musculation polyarticulaire, les différentes variantes de dips permettent de travailler plusieurs muscles en synergie.

Ainsi, les muscles principalement ciblés par ce mouvement sont les triceps et la partie basse des pectoraux. En effectuant ce mouvement régulièrement, vous allez développer rapidement leur force et leur volume comme avec le rameur sans matériel.

Vous allez également travailler d’autres muscles qui interviennent dans le maintien d’une posture adéquate et contribuent à la réalisation du geste juste, comme les deltoïdes, les dorsaux et les trapèzes. Les abdominaux sont également sollicités en contraction isométrique (gainage) dans le cadre de certaines variantes des dips sans matériel.

dips sans materiel muscles

Les variantes, pour des séances d’entrainement motivantes

Les dips sans matériel se déclinent sous de nombreuses variantes. Chacune propose un niveau de difficulté différent, ce qui offre un panel d’exercices assez large qui vous accompagne tout au long de votre progression.

  • Les dips arrière : le principe est le même que pour les dips assis. Seul changement, vos pieds doivent être surélevés, pour cela aidez-vous d’une chaise ou d’un tabouret. C’est une version un peu plus difficile puisque la force exercée sur vos bras est plus importante.
  • Les dips jambes libres : vous restez sur un exercice de flexion-extension des bras sauf que vos pieds sont dans le vide. Le départ se fait debout entre deux supports, dans l’idéal des barres latérales, mais cela peut aussi être des tables. Mettez-vous en appui sur vos mains, fléchissez légèrement les jambes et enchainez les flexions-extensions des bras. Si vous gardez le buste droit vous travaillez les triceps de manière ciblée et si vous penchez le buste vers l’avant vous sollicitez plus les pectoraux et vos deltoïdes.

Les dips sans matériel avec FizzUp

Dans le cadre du programme de musculation sans matériel FizzUp, au fil de votre progression vous expérimentez les différentes variantes et possibilités offertes par les dips. Vous observez une progression rapide et améliorez considérablement votre force fonctionnelle. Celle que vous utilisez dans la vie de tous les jours pour porter votre sac de voyage ou vos sacs de courses par exemple. Comme les pompes, cet exercice musculaire vous rend plus fort et répond à vos attentes esthétiques, puisqu’à terme vous allez avoir les bras dessinés et les pectoraux musclés dont vous rêviez.

Grâce aux séances d’entrainement du programme de musculation FizzUp, en à peine 6 semaines vous obtenez des résultats surprenants, vous vous sentez plus actif, plus musclé et vous sentez de réelles améliorations de vos capacités physiques.