Nutrition

Les bienfaits de l’ail

Ail ! A-Ail ! L’ail, alicament naturel (c’est-à-dire aliment et médicament à la fois), ne fait pas toujours des heureux en termes d’odeur, pourtant il reste l’un des aliments les plus complets que vous ayez régulièrement sous le nez. Vitamines, minéraux, qualités médicales, antibactériennes ou encore gustatives, il est un trésor à ne plus ignorer et profitez des bienfaits de l’ail.

Un trésor venu d’ailleurs

De son nom latin allium, la signification du terme ail pourrait dériver du grec « jaillir de », parce que les bulbes se divisent en plusieurs caïeux de façon rapide, ce qui donne l’effet d’un jaillissement. D’autres spécialistes de la langue font provenir le terme du celte all, qui signifie « piquant » et qui n’est pas sans rappeler son goût.Bienfaits_ail

De tailles et de variétés différentes, l’ail n’a pourtant pas toujours trôné sur vos étals de marché ou dans les rayons de votre supermarché. Originellement, l’ail provient du territoire formant un croissant allant de la mer Caspienne aux monts Tian shan, frontière entre la Chine et le Kazakhstan. Il était très connu des Égyptiens, des Grecs et des Romains qui le consommaient comme remède ou épice. Les écrits les plus anciens retraçant sa culture datent de 2500 avant Jésus-Christ. Au Moyen Âge, il permit de lutter durant les épidémies en tant que remède contre la peste, la coqueluche ou la lèpre. Les marins l’emportaient même sur leur bateau pour limiter les maladies et conjurer le mauvais oeil.

C’est Christophe Colomb qui apporta l’ail à la République Dominicaine avant qu’il ne gagne toute l’Amérique du Sud et Centrale. Ce n’est qu’au XIXe siècle qu’il arriva en Amérique du Nord, où il est aujourd’hui intensivement cultivé, notamment en Californie dans la vallée de Gilroy, devenue la « capitale internationale de l’ail ». Autant dire que l’ail a de nombreux kilomètres et siècles au compteur.

Des bulbes qui valaient de l’or

Cru ou cuit, broyé ou découpé, l’ail contient des propriétés étonnantes. En en consommant régulièrement, vous améliorez votre état de santé.

Composition

Un bulbe d’ail renferme quasiment toutes les vitamines existantes : Vitamine A, B1, B2, B3,…B6, C, E… , mais aussi des minéraux et des oligoéléments importants comme le fer, le magnésium, le phosphore, le potassium, le calcium… Lorsque vous le consommez en petite quantité, vous profitez de peu de nutriments, puisque pour 3g d’ail (une gousse) vous avez :

  • 4 calories
  • 0,2g de protéine
  • 1g de glucide
  • 0,1g de fibre

L’utiliser quotidiennement vous permet de mieux profiter de ses bienfaits. Il relève d’ailleurs idéalement le fumet de vos plats. Sachez également que l’ail cru possède plus de propriétés. Ajoutez-le moins de 20 minutes avant la fin de la cuisson de votre plat, pour en préserver les vertus.

Astuce FizzUp : Pour diminuer la mauvaise haleine une fois ingéré, il est inutile de vous brosser les dents. Cette senteur provient de gaz libérés dans la bouche pendant la mastication ou dans le tube digestif pendant la digestion. Patientez bien 3h avant de pouvoir soulager vos narines. Pour en réduire les effluves, mâchez plutôt du persil, des grains de café ou de la menthe.

bienfaits_ail

Bienfaits

Les bienfaits de l’ail sur votre santé sont nombreux, c’est pourquoi tant de scientifiques se sont penchés sur son cas, pour démontrer son utilité en médecine.

Cancer

Une étude a démontré que les légumes de la famille des alliacées, dont fait partie l’ail, avaient un effet protecteur contre le cancer de l’estomac, du côlon et de l’intestin. Un grand nombre de recherches ont ensuite suivi, visant à vérifier l’impact bénéfique de l’ail contre le cancer. Les données sont restées toutefois insuffisantes pour prouver l’impact de l’ail sur les cancers du sein, de l’oesophage, du poumon ou encore de la prostate. Une méta-analyse, regroupant 18 études épidémiologiques publiées entre 1966 et 1999, montre la baisse des risques du cancer colorectal et de l’estomac, de respectivement 33% et environ 50%, avec une consommation importante d’ail, ce qui équivaut à 18g d’ail cru ou cuit par semaine (environ 6 gousses). L’ail aurait une action protectrice, qui empêcherait les cellules cancéreuses de se développer.

Le médecin, David Servan-Schreiber, a constaté que notre alimentation est constituée d’aliments pro-cancers et anti-cancers. Il ne tient qu’à vous de privilégier les uns ou les autres. Les pro-cancers encouragent l’élévation de la glycémie ou les inflammations, quand les anti-cancers vont dans le sens inverse, or l’ail s’avère être un aliment anti-cancer de premier choix. Les travaux du cancérologue et chercheur, Richard Beliveau, peuvent vous éclairer à ce propos, puisqu’il a étudié nombre d’aliments un par un.

Le lien entre le mode de vie et le cancer

« Maladie effroyable et énigmatique, le cancer est très souvent perçu comme une calamité qui frappe au hasard, une adversité contre laquelle nous sommes impuissants. Ce sentiment d’impuissance n’a cependant pas sa raison d’être, car quantité d’études ont démontré qu’il existe un lien direct entre le tabagisme, le surpoids, la sédentarité, l’alimentation, l’exposition aux rayons ultraviolets, le manque de sommeil et la progression du cancer, et que la plupart des décès dus aux cancers actuels pourraient être évités par de simples modifications du mode de vie. » – Richard Béliveau

Au niveau digestif

Cette plante a une incidence laxative sur votre organisme. Elle permet donc de lutter contre la constipation. Attention aux excès ! Ne dévorez pas le bulbe en une fois, il provoquerait de grosses brulures gastriques, voire même des diarrhées. Apprenez donc à doser ! Pour bien le digérer, pensez à le broyer.

Au niveau cardiovasculaire

L’ail a également une bonne influence au niveau cardiovasculaire, puisqu’il ferait baisser le mauvais cholestérol, diminuerait la tension artérielle et participerait à la fluidification du sang. Une bonne nouvelle pour les sportifs ! Grâce à la consommation d’ail, vos muscles seront parfaitement alimentés en nutriment pendant l’effort ! Vous serez plus performant.

Les études à ce sujet, sont rares, mais selon l’American Heart Association (AHA), l’ail préviendrait les risques cardiovasculaires comme le prouve une étude menée sur des consommateurs d’ail. En absorbant 3 à 10g d’ail cru ou cuit pendant 8 et 16 semaines, les participants voyaient leur taux de cholestérol diminuer.

Au niveau du système immunitaire

Vous risquez d’être surpris par cette étude poursuivie en 2005, dans l’Université de Yeshiva à New York. Cette dernière tend à démontrer les vertus antimicrobiennes ou infectieuses de l’ail. Deux groupes de personnes ont été constitués : le premier a consommé un placébo pendant 12 semaines au cours d’une période de froid (du mois de novembre au mois de février) ; le second faisait de même avec un supplément d’ail dans le placébo. Les résultats ont montré que le second groupe avait eu moins d’épisodes de rhume que les autres, et avait même vu ses symptômes diminués plus rapidement. L’ail vous permet donc de stimuler vos dépenses immunitaires.

Le supplément du Guide Nutritionnel FizzUp

Pour profiter des bienfaits de l’ail, réalisez l’une des recettes du guide nutritionnel FizzUp. L’houmous made in FizzUp en guise d’apéritif ou d’accompagnement, vous permet de recharger vos stocks de protéines et de manger de l’ail sans y faire attention.

houmous_ail

Ingrédients :  

  • 250g de pois chiches
  • 1 gousse d’ail
  • 1 demi citron
  • 1 c. à soupe d’eau chaude
  • 2 c. à soupe de fromage blanc 0%
  • Sel (selon votre goût)

Réalisation : Si vous avez des pois chiches secs, faites-les tremper la veille, puis cuire pendant 1h. Si vous avez des pois chiches en conserve, rincez-les et placez-les directement dans le blendeur. Ajoutez à vos pois chiches l’ail, l’huile et le sel puis mixer. Ajoutez l’eau chaude, le fromage blanc. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Enfin, dégustez !

Vous connaissez désormais tous les bienfaits de l’ail. Il va devenir un aliment incontournable dans la réalisation de vos plats.N’hésitez donc pas à partager vos recettes riches en ail ! Comme le citron, la pomme ou la banane, de nombreux aliments peuvent vous maintenir facilement en bonne forme.