Motivation

Fausse excuse #2 : « Je n’aime pas le sport »

Pour vous, sport rime avec torture ? Perte de temps ? Sacrifice ? Lorsqu’un ami vous propose une séance de sport, vous déclinez invariablement en dégainant l’excuse : « Je n’aime pas le sport » ? Comprendre pourquoi vous n’aimez pas le sport et quels bénéfices vous pourriez retirer d’une activité à votre image vont vous permettre d’en finir avec cette fausse excuse, qui vous empêche d’agir pour votre santé et de découvrir de nouvelles sources de joie.

Pourquoi boudez-vous le sport ?

fausse_excuse#2_1 je n'aime pas le sport

Vous n’aimez pas le sport ? Soit, mais il serait intéressant de vous demander, pourquoi ? Que chaque personne ait un avis et une perception de l’effort différents est normal. En revanche, refuser catégoriquement toute activité qui vous encouragerait à bouger est une chose qui à long terme, nuit gravement à votre santé. Une prise de conscience de l’enjeu capital du sport dans votre vie est primordiale pour vous aider à retrouver le goût de l’activité physique. Cherchez dès à présent les raisons pour lesquelles le sport est devenu votre ennemi. Pourquoi préférez-vous vous retrancher derrière un écran, rester affalé dans un fauteuil ou enfermé chez vous ? Pourquoi la notion d’effort vous effraie-t-elle ou vous rebute-elle à ce point ?

  • Depuis votre plus jeune âge, l’activité physique vous donne des sueurs froides ? L’EPS à l’école ou un quelconque club de sport vous a laissé peut-être des souvenirs douloureux. Des moqueries ou un sentiment fort d’incapacité ont pu générer un fossé entre vous et le sport, qui vous paraît aujourd’hui infranchissable. Heureusement pour vous, il s’agit là d’une fausse excuse que votre esprit engendre afin de vous protéger. Laissez les « imbéciles » et les souvenirs douloureux au passé. Vous n’êtes pas responsable de leur bêtise. Mais vous êtes responsable de votre état de santé, qui se dégrade insidieusement sans une activité sportive régulière.
  • Vous n’avez jamais réussi à exceller en sport ? Vous vous sentez peut-être incapable et l’effort physique vous effraie, parce qu’il est synonyme de souffrance. Il est important de prendre conscience de ce frein, qui peut être totalement supprimé par une pratique sportive équilibré et adapté à votre niveau.

Une fois que vous aurez identifié les barrières qui vous empêchent d’aimer le sport, vous allez pouvoir passer à l’action, pour vous débarrasser définitivement de cette fausse excuse : « Je n’aime pas le sport. »

Un nouvel état d’esprit

Après avoir fait le point sur les freins qui vous empêchaient d’apprécier le sport, vous devez changer d’état d’esprit. Si une réelle envie de vous prendre en main jaillit, surtout lancez-vous sans crainte. Le sport est avant tout une invitation au bien-être et à la réalisation personnelle. Loin d’être une perte de temps, il vous aide à prendre soin de votre santé. Il est aussi un allié indispensable pour vous sentir bien dans votre tête comme dans votre corps, parce qu’il vous fait voir la vie en rose, en favorisant la sécrétion d’hormones dites du bonheur comme la sérotonine ou la dopamine, qui luttent contre les sentiments dépressifs et la sensation de fatigue. En effet, moins vous bougez et plus vous êtes fatigué, puisque votre corps n’est pas habitué à être régulièrement et intensément sollicité.

L’activité physique gonfle votre confiance en vous, puisqu’elle vous pousse à vous dépasser et à sortir de votre zone de confort. Vous vous prouvez que vous pouvez progresser, que vous êtes capable d’aller au bout d’un effort, de simplement monter ces escaliers sans être à bout de souffle ou de porter seul plusieurs sacs de course. Toutes ces petites victoires du quotidien sont autant de médailles psychologiques que vous vous décernez à vous-même, et qui vous permettent d’être fier de vous.

En plus, il ne faut pas oublier que le sport vous éloigne de vos soucis. Il est un moment de détente, et pas nécessairement de dur labeur, durant lequel vous vous relaxez sans penser aux tâches à mener prochainement, aux factures, aux examens… Lorsque vous partagez ce moment avec votre entourage, vous pouvez aussi trouver de nouveaux points de partage, qui renforcent vos liens.

Plan d’action

A chacun son Focus !

Il est temps de capitaliser sur vous-même. Vous êtes votre propre formule 1, il ne tient qu’à vous de la sortir du garage pour voir ce qu’elle a sous le capot ! Face à l’effort, nous ne sommes pas toujours égaux, mais pourquoi poser votre regard sur les autres ? C’est en vous oubliant que vous perdez votre temps. Recentrez-vous sur vous-même et choisissez une activité sportive simple, qui vous paraisse le plus accessible possible. De nombreuses activités existent et vous permettent d’être encore plus libre. Inutile de penser directement à la salle de musculation, il y a d’autres façons de se remettre en forme. Commencez par exemple par aller vous promener. Seul, accompagné ou avec le chien, tous les moyens sont bons pour retrouver des sensations. Si cela est possible, rendez-vous au travail en vélo ou allez au centre ville à pied. Essayez ensuite une méthode de remise en forme équilibrée, qui prennent en compte votre niveau et vos envies. L’application FizzUp vous propose un programme sur mesure gratuit, composé d’exercices simples et adaptés à votre condition physique du moment. Votre coach vous accompagne et vous conseille au quotidien. Votre programme d’entraînement est généré avec un planning : inutile de faire du sport tous les jours pour progresser rapidement. Une séance de 20 minutes seulement, tous les deux jours, vous suffit pour obtenir des résultats et trouver le bon rythme. Le sport n’est donc plus synonyme de longues heures d’effort avec FizzUp

Et voilà, votre « Je n’aime pas le sport » n’est déjà plus qu’un lointain souvenir, ayant cédé la place à un pimpant « J’adore le sport !«  ou peut-être même mieux « J’ai mis du FizzUp dans ma vie. » Les fausses excuses ne sont que des prétextes qui vous empêchent d’avancer, ne les laissez plus prendre le dessus !