Nutrition

#7 Comment préserver l’équilibre de votre balance acido-basique ?

Voici le septième principe de notre série d’articles dont la thématique est : L’alimentation, votre première médecine ? Aujourd’hui, zoom sur le pH sanguin et l’équilibre de votre balance acido-basique.

à propos de l’auteur

anthony-berthouCet article est écrit par le nutritionniste Anthony Berthou, spécialiste du sport-santé. Il partage sur son blog son approche de la nutrition : permettre à chacun d’être acteur de sa santé grâce à une alimentation saine, une pratique sportive régulière et la pleine conscience de sa démarche.

Équilibrer la balance acido-basique

L’acidité tissulaire : voici une expression de plus en plus connue, à juste titre. En effet,  l’équilibre de la balance acido-basique de votre corps est essentiel au maintien d’un état de santé optimale, en particulier pour prévenir l’ostéoporose, les troubles ostéo-tendineux, les inflammations ou la fatigue chronique.

Le fonctionnement du corps humain est passionnant. Comme nous l’avons évoqué, une des principales règles en matière de biologie est la notion d’homéostasie : la nature tend toujours à maintenir son équilibre. Et l’équilibre de la balance acido-basique n’échappe pas à cette règle. L’organisme a besoin de maintenir un pH sanguin dans une échelle de valeur strictement comprise entre 7,38 et 7,42, au risque de faire face le cas échéant à une urgence mettant en péril le maintien même de la vie. La marge de manœuvre est donc étroite ! Heureusement, l’organisme dispose de moyens efficaces et va habilement jouer d’échanges entre les différents milieux qui le constituent pour maintenir à tout prix le pH sanguin dans cet intervalle, quitte, en cas d’excès d’acidité, à puiser dans ses précieuses réserves alcalines, en particulier dans le tissu osseux.

Préserver son capital osseux

Lorsqu’il perdure, un tel mécanisme favorise la déminéralisation, voire l’ostéoporose et la perte de minéraux essentiels (Calcium, Magnésium, Potassium). Les facteurs favorisant cette acidité sont nombreux : manque ou excès d’activité physique, stress physique ou psychologique et bien sûr, l’alimentation. Une alimentation riche en sel de table, aliments salés (pains, fromages, charcuterie et surtout plats industriels), sodas, protéines animales et à l’inverse pauvre en fruits et légumes contenant naturellement des sels alcalinisants pour l’organisme, est synonyme de déséquilibre de la balance acido-basique. Une telle alimentation s’éloigne fortement de celle de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs il y a plus de 10 000 ans alors que notre capital génétique a lui, très peu évolué (moins de 0,01%). Dans l’optique de retrouver une alimentation respectueuse de notre organisme, il est donc urgent, non pas de redevenir chasseur-cueilleur, mais de redonner une place de choix aux aliments bruts et non transformés dans vos assiettes.

balance acido-basique équilibre

En pratique

  • Réduisez votre consommation de chlorure de sodium en limitant votre consommation de sel de table et d’aliments riches en sel : pain, fromage, charcuterie, plats industriels ;
  • Augmentez votre consommation de fruits et légumes, riches en Potassium sous forme organique (citrates, malates) ;
  • De manière générale, favoriser les aliments dont le PRAL est négatif ;
  • Privilégiez la cuisson des légumes à la vapeur au détriment de la cuisson à l’ébullition (cuisson à l’anglaise) et des produits en conserve ;
  • Buvez au minimum 1,5 litres d’eau / jour en privilégiant les eaux minérales et les eaux gazeuses riches en bicarbonates, mais pauvres en Sodium (Salvetat par exemple). Bannissez le cola (light ou non) ;
  • Protégez votre foie en limitant pesticides, tabac, alcool, polluants, etc… ;
  • Équilibrez votre flore intestinale ;
  • Pratiquez une activité physique régulière ;
  • Ayez recours si besoin à une méthode de gestion du stress ;
  • En cas d’excès d’acidité chronique, faites une cure de minéraux sous forme alcalinisante (citrates, bicarbonates de Potassium, Calcium et Magnésium) en quantité suffisante.

Connaître ce que vous mangez est crucial pour retrouver une  alimentation harmonieuse et respectueuse de votre organisme. Notre alimentation moderne impacte énormément notre corps, qui n’a pas beaucoup évolué depuis l’époque des hommes chasseurs-cueilleurs. Dans le prochain article, vous découvrirez quelques petites astuces pour récupérer au mieux de vos efforts et limiter ainsi les risques de blessures. Restez connecté !