Motivation

Pensée positive : quels effets bénéfiques ?

Saviez-vous que votre cerveau est loin d’être un produit fini ?! Il se façonne sans cesse en fonction des conditions du milieu dans lequel vous évoluez et des informations qu’il reçoit. Chaque pensée que vous formulez possède donc des conséquences directes sur votre cerveau et, plus généralement, sur votre santé globale. Votre état d’esprit contribue ainsi à votre équilibre, qu’il soit mental ou physique. Après avoir mis en pratique ces 5 conseils pour voir la vie en rose, découvrez les effets bénéfiques d’une pensée positive, tant sur votre bien-être mental que physique.

pensée-positive-effets

Une pensée positive pour lutter contre les maladies

Votre perception des choses influence votre comportement face à la maladie, et votre capacité à faire face. En vous envisageant comme fragile, vous vous mettrez dans cette condition de fragilité. Vous serez alors plus susceptible de tomber malade. Le département de Psychologie de l’Université du Wisconsin-Madison a montré dans une étude menée en 2003, que le vaccin contre la grippe réagissait mieux chez les patients qui considéraient la vie de manière positive. Lors de l’étude, 52 personnes, séparées en deux groupes, avaient du penser à un souvenir heureux, puis à un souvenir malheureux. Les scientifiques avaient enregistré leur activité cérébrale avant de leur injecter le vaccin de la grippe. 6 mois plus tard, les personnes dont le côté gauche du cortex préfrontal avait eu plus d’activité, avaient développé le plus d’anticorps contre la grippe. Or ce côté du cerveau est la partie associée aux réactions émotionnelles positives. Votre discours intérieur constitue ainsi une arme non négligeable contre les maladies, dont il vous faut prendre soin. 

Idée de pensée positive : Voyez les choses du bon côté lorsque vous êtes malade. Une tisane à la main, l’oreiller dans l’autre, envisagez ce moment comme une opportunité de vous reposer et de rompre avec une routine souvent très exigeante.

Une pensée positive pour mieux vivre

Une attitude positive influence votre mode de vie, ce qui se répercute ensuite sur votre santé. Les pensées négatives et un environnement nocif contribuent à la production d’hormones du stress, qui vous maintiennent dans un engrenage malsain. En proie au stress, vous êtes moins regardant au niveau nutritionnel. Vous appréciez même les écarts, moments de plaisir réconfortants. Vous négligez également votre activité physique et la qualité de votre sommeil diminue. Le pire, c’est que le stress entraîne des tensions et des douleurs physiques, qui accentuent votre malaise.

Comment en sortir ? Prenez-vous en main et obligez-vous dans un premier temps à considérer les événements sous un autre angle, plus positif. Lorsque le stress vous envahit, ouvrez votre application FizzUp et démarrez une séance de sport. L’activité physique stimule les hormones comme la sérotonine, idéales pour lutter contre le stress. Sortez de chez vous et prenez l’air afin de quitter un environnement souvent favorable aux angoisses et aux soucis. Lorsque vous sentez une envie de dévorer un paquet de chips, raisonnez-vous en pensant qu’elles dégraderont votre état de santé. Prenez soin de votre sommeil, clé indispensable pour la bonne humeur. Reposé et détendu après une bonne nuit de sommeil et un circuit de stretching, vous serez prêt à affronter sereinement la journée.

Idée de pensée positive : Lorsque vous êtes submergé par le stress, réalisez un mouvement simple du plexus solaire, qui vous rendra serein et vous redonnera confiance en vous. Debout, respirez profondément et poussez vos épaules en arrière sans forcer. Portez votre cache thoracique en avant, en gardant vos bras le long du corps ou en positionnant  vos mains sur vos hanches. Fermez les yeux et pensez à un environnement plaisant. Après quelques minutes, vous en sentirez déjà les bienfaits !

Une pensée positive pour mieux vieillir

effets-pensée-positive-vieillir

Vieillir heureux pour vieillir mieux, voilà le constat de plusieurs études menées ses dernières années afin de démontrer l’impact de la pensée sur notre existence. Le docteur Becca Levy, de la Yale School of Public Health, affirme suite à une enquête scientifique établie en 2001, le pouvoir de l’optimisme sur la santé. 660 participants ont répondu à un questionnaire visant à déterminer leur façon d’envisager l’avenir et surtout le vieillissement. Le docteur a ensuite fait coïncider ces réponses avec l’âge de décès des participants. Les personnes qui percevaient de manière positive l’avancée dans l’âge vivent, en moyenne, 7 ans et demi de plus, que ceux qui l’appréhendaient avec angoisse et pensées négatives. Ce bénéfice a persisté même en ajustant les résultats à des critères plus resserrés comme l’âge, le sexe, le statut socio-économique ou la solitude.

Idée de pensée positive : Envisagez l’accumulation des années comme une accumulation d’expériences bénéfiques à votre existence. Lancez-vous le défi de réaliser une chose incroyable après chaque date d’anniversaire, comme sauter en parachute, partir à l’autre bout du monde, danser un tango endiablé, apprendre à jouer de la flûte ou monter à cheval pour la première fois. Vous pouvez, bien sur, faire des choix moins extrêmes, mais c’est en vous considérant comme fort et plein de ressource, que vous appréhenderez mieux la vie.

Cultiver une pensée positive ne signifie pas nier les malheurs ou toutes les émotions jugées « négatives ». Il s’agit simplement de stopper un monologue intérieur souvent néfaste, qui tourne en boucle dans votre tête sans vous apporter de réponse. Vivez l’instant présent comme il vient, sans amplifier ou minimiser ce que vous ressentez, tout en essayant toujours d’envisager les événements sous un angle qui vous est inhabituel.