Nutrition

#3 Comment éliminer les toxines de votre corps ?

Voici le troisième principe de notre série d’articles dont la thématique est : L’alimentation, votre première médecine ? Voyons de quelle manière vous pouvez aider les mécanismes naturels de votre corps à lutter contre les toxines et à les éliminer.

à propos de l’auteur

anthony-berthouCet article est écrit par le nutritionniste Anthony Berthou, spécialiste du sport-santé. Il partage sur son blog son approche de la nutrition : permettre à chacun d’être acteur de sa santé grâce à une alimentation saine, une pratique sportive régulière et la pleine conscience de sa démarche.

Votre corps est agressé et pollué, réagissez sans plus tarder !

Votre foie est un organe majeur de votre santé, il s’agit en effet d’une véritable « usine métabolique », c’est d’ailleurs l’organe le plus volumineux de l’organisme et au sein duquel se déroule le plus grand nombre de réactions chimiques. Au-delà d’assurer ses fonctions de digestion à travers la production de bile (jusqu’à 1 litre/jour !), de production de nombreuses molécules dont le cholestérol, de filtration du sang de ses toxines, il est aussi en charge d’inactiver ce que l’on nomme les xénobiotiques, littéralement les molécules étrangères à la vie qui vous « polluent » au quotidien, pour ainsi dire : la caféine, la nicotine, l’alcool, les médicaments, les polluants, les pesticides, les oestroprogestatifs et la liste est encore longue…Comment éliminer les toxines ?

Des héros pour votre corps : le foie et l’intestin

Pour éliminer ces molécules, votre foie va d’abord les oxyder, puis les solubiliser afin de pouvoir les transporter dans le sang et ainsi les excréter par les reins. L’intestin est également étroitement lié au cycle du foie (on parle d’ailleurs de cycle entéro-hépatique) : en effet, lorsque les quantités de toxiques ou de toxines sont trop importantes, l’intestin ne peut plus assurer efficacement son rôle d’organe-barrière, ce qui engendre une sollicitation accrue du foie. Et inversement, une saturation des capacités d’élimination des toxiques par le foie aura des répercussions sur le fonctionnement intestinal. Tout est lié.

Les symptômes d’un foie qui ne parvient plus à éliminer efficacement ces toxiques, soit parce qu’ils sont présents en trop grande quantité ou soit parce que le foie ne dispose pas des nutriments nécessaires, sont nombreux et non spécifiques : fatigue générale et en particulier matinale, somnolence postprandiale, migraines, nausées, sensibilités accrues aux odeurs, difficultés de digestion, mauvaise haleine ou langue chargée, etc.

Conseils pratiques pour éliminer les toxines

  • Limitez au maximum la consommation de ces toxiques, en privilégiant notamment une alimentation d’origine biologique, pauvre en caféine et en alcool (et en sulfites, particulièrement abondants dans les vins blancs liquoreux ou effervescents). De même, privilégiez un environnement le plus pauvre possible en polluants.
  • Buvez ! Au minimum 1,5 à 2 litres d’eau par jour que vous pouvez compléter allègrement par des tisanes.
  • Consommez des aliments riches en antioxydants et soutenant les fonctions du foie ou des reins : artichaut, romarin, radis noir, brocoli, choux, navets curcuma, cresson, pissenlit, citron, endive.
  • Limitez votre consommation de produits sucrés, d’aliments riches en graisses saturées et d’épices fortes (dont le poivre).Aliments qui aident à éliminer les toxines de votre corps

Après avoir éliminé les toxines et une fois votre corps purifié, découvrez dans notre prochain article comment optimiser votre bien-être psychologique et vous forger un mental d’acier ! Restez connecté !