Motivation

Adopter une attitude intérieure positive

Être heureux au quotidien et entrevoir le bonheur au quotidien pourrait être aussi simple qu’adopter une attitude positive. Faire face aux pensées négatives qui peuvent vous envahir ne demande que quelques initiatives. Si vous souhaitez vivre sereinement en quelques étapes, suivez le guide.

L’attitude intérieure positive

Chaque jour, le cerveau émet en moyenne plus de 60 000 pensées. Un chiffre astronomique qui devient édifiant quand on apprend que 80 % s’avèrent négatives. Imaginez un peu le chaos à l’intérieur de votre tête, pouvant mener à la dépression, l’anxiété et vous empêchez de mener sereinement votre vie.

Pour limiter l’anxiété ou les troubles dépressifs, il est impératif de positiver. Avec une attitude intérieure positive, vous prenez le temps de relativiser, et de voir les aspects positifs de la vie. À terme, cela améliore le mental, le stress, le bienêtre, ainsi que la capacité à faire les bons choix face aux aspects négatifs de la vie.

Attention, il ne s’agit pas de tromper les apparences en faisant croire que tout va bien. D’afficher un grand sourire alors que vous êtes rongé par le doute, la peur ou la colère. Une bonne attitude extérieure ne garantit pas une attitude intérieure positive. Le cas échéant, votre attitude négative intérieure fera à coup sûr surface. 

Pensée positive

Pour faire face à tous ces évènements du quotidien qui affectent votre mental de façon négative, la première étape est d’appliquer la pensée positive. Des pensées positives, c’est la garantie d’un sentiment de calme et de paix. 

En clair, voyez le verre à moitié plein ! En cas de difficultés, demandez-vous : quels sont les aspects positifs de cette situation ? C’est de cette manière que vous réussirez à relativiser et à accorder moins d’importance aux choses qui ne méritent pas votre colère. Même si cela demande un peu d’entrainement, efforcez-vous de voir les bons aspects de chaque situation. Par exemple : 

  • Il pleut… je n’aurai pas à sortir pour arroser le jardin.
  • C’est la fin des vacances… je vais pouvoir reprendre le sport sérieusement.
  • Ma voiture est tombée en panne… c’est le moment de ressortir le vélo.
  • Il n’y a plus mon plat préféré de disponible… je vais essayer une nouveauté.

Il faut comprendre que c’est votre attitude à l’égard d’un évènement qui dicte son action sur votre mental. Bien entendu, cela ne signifie pas de vivre dans un monde utopique où les problèmes n’existent pas, mais d’accepter des situations désagréables pour les gérer en les appréhendant autrement que négativement.

Le cerveau est un champ fertile :si vous plantez des ronces, il en poussera également. Alors, plantez des graines de succès, qui poussent plus vite si vous les arrosez de bonnes pensées.

Visualisation positive

Voici un outil redoutablement efficace et utilisé par les sportifs de haut niveau ou les personnes soumises à un grand stress au quotidien. Devant l’inconnu ou le doute, le cerveau se lie à des sentiments inconscients de peurs, de doutes sur le déroulement des futurs évènements. 

La visualisation positive avant un évènement majeur de votre vie va améliorer votre concentration, limiter la notion d’échec et permettre de gérer le stress à venir. En faisant croire à votre cerveau qui vous avez déjà expérimenté une expérience positivement, vous avez de chance d’arriver à la revivre avec succès. 

La démarche est simple, avant une situation redoutée, visualisez l’évènement en question en imaginant que tout se passe pour le mieux. Laissez venir les choses qui se présentent à vous pour ressentir toutes les émotions et les sensations qui y sont associées.

Vous devez intégrer l’ensemble de vos sens, qu’il s’agisse du visuel, de l’auditif, du toucher, l’aspect olfactif et gustatif. C’est tout votre être qui va alors se projeter vers l’objectif à atteindre et le réussir… mentalement.

Verbalisation positive

Ce que vous dites affecte directement vos pensées. C’est pourquoi utiliser un vocabulaire positif est très important. À la façon de la visualisation, s’exprimer de façon positive affecte votre attitude. 

Il faut simplement minimiser l’expression de votre négativité et se répéter des phrases positives pour contrer les pensées négatives. Par exemple, il suffit d’exprimer de la gratitude au profit des autres (remercier) et expliquer pourquoi vous êtes reconnaissants (ça me fait plaisir quand…, j’apprécie…).

Après une journée compliquée ou un évènement particulier, vous avez des idées noires, il existe un autre exercice. Ici, verbaliser mentalement, lisez ou écrivez votre positivité vous aide à minimiser les pensées négatives et vous faire repartir du bon pied. 

Écrire, lire ou se dire des phrases aussi simples que « je vais y arriver », « je suis le meilleur », axées sur la positivité et le succès va avoir un effet flagrant. Vous connaissez les fameux « mantras » ou les phrases de motivation que se lancent les sportifs avant un match, c’est l’exemple parfait de verbalisation positive. 

Développez votre confiance en vous, votre sérénité et votre calme en adoptant une attitude intérieure positive. Pensez positivement en voyant le verre à moitié plein, visualisez vos actions avec succès et faites part aux autres ou votre subconscient de votre positivité : vous ferez un pas de géant vers le bonheur !