Nutrition

Aujourd’hui, le chocolat se coupe en quatre, et vous révèle tous ses secrets

Les œufs, cloches et autres lapins en chocolat ont rempli depuis quelques semaines les vitrines et les rayons. Car Pâques arrive ! Et il va falloir résister à la tentation ou bien… céder, mais en connaissance de cause ! Le chocolat, ingrédient gourmand de vos desserts, ou petite touche sucrée qui accompagne votre café, est-il bénéfique pour votre corps ? Quelle incidence a-t-il sur votre santé, dégusté au quotidien ? Aujourd’hui, le chocolat se coupe en quatre et vous révèle tous ses secrets.

chocolat-fizzup

Le chocolat mis à nu

Avant de finir en lapin coloré, en tablettes, aromatisé ou glacé, le chocolat a beaucoup voyagé pour arriver jusqu’à vous. Il a subi de multiples transformations, qui vous permettent de l’apprécier sous différentes formes et saveurs.

Trouver la fève

Le chocolat est le résultat de différents procédés d’obtention, à partir des fèves de cacao contenues dans des cabosses, fruit du cacaoyer. Cet arbre est originaire des plaines d’Amérique du Sud et Centrale, où il commença à être cultivé dès les années 1100 / 1400 ans avant Jésus-Christ, selon les archéologues.

Après avoir fendu une cabosse et récolté les fèves, ces dernières vont être mises en fermentation afin de se débarrasser de la pulpe qui les entoure. Cela permet d’en supprimer l’amertume. Elles sont ensuite torréfiées, comme le café, pour développer leurs arômes. Puis les grains de cacao sont broyés et fondus en une pâte visqueuse : la masse de cacao. Celle-ci peut encore subir d’autres transformations, pour donner de la liqueur de cacao ou du beurre de cacao.

Les différentes variétés de chocolat sont le résultat d’une association d’ingrédients variés. Pour obtenir du chocolat noir, le beurre de cacao est mélangé à du cacao solide et du sucre. En ajoutant du lait en poudre, il se transforme en chocolat au lait. Des épices, comme la vanille par exemple, ou les fruits à coque, peuvent aussi être ajoutées. Le chocolat n’a jamais fini de vous surprendre !

Histoire chocolatée

Cette sucrerie dont vous raffolez était à l’origine une denrée noble et rare pour les Mayas. Ils s’en servaient lors des préparations de mariage ou lors de cérémonies mortuaires, pour accompagner un mort dans l’au-delà. Les Mayas cultivaient les fèves de cacaoyers pour la préparation d’une boisson chaude et amère. Le chocolat pouvait aussi être utilisé par les nobles aztèques, dans des plats salés, contenant par exemple de la viande ou du maïs.tout_savoir_sur_le_chocolat

Jusqu’au XVIe siècle, le chocolat était encore inconnu du monde occidental. C’est Hernàn Cortès, un conquistador espagnol, qui conquit les territoires aztèques et apporta le breuvage chocolaté en Europe, en 1528. Il fut rapidement apprécié par l’aristocratie et le clergé espagnol, avant de subjuguer toute l’Europe. La révolution industrielle permit ensuite de développer le chocolat dans les formes que nous lui connaissons aujourd’hui.

Le chocolat, un aliment vertueux ?

Si gustativement le chocolat sait séduire vos papilles, comporte-il pour autant des bienfaits notables pour votre santé ? Noir, au lait ou blanc, le chocolat ne vous apporte pas les mêmes bénéfices dans tous ses états.

Pour la santé

Moins le chocolat comporte de sucre, meilleur est-il pour votre santé ! Pour rester en forme et profiter des vertus du cacao, évitez le chocolat blanc ou le chocolat au lait aux apports nutritionnels trop déséquilibrés.

Préférez le chocolat noir (70% minimum), fort en caractère et en bienfaits. Il est un apport riche en magnésium et en fer, idéal pour lutter contre la dépression saisonnière. Il permet également de diminuer le risque de maladie cardiovasculaire, empêche le dépôt du cholestérol dans les artères et permet de fluidifier le sang. Une étude, menée par des chercheurs néerlandais, démontre qu’une consommation de chocolat noir égale ou supérieure à deux prises par semaine baisserait le risque de souffrir de calcification artérielle, due au cholestérol ou au vieillissement, de 32%. En dessous d’une telle consommation, les résultats sont moindres.

Le chocolat noir contient également des flavanols, substances chimiques, qui protègent la peau des dommages causés par le soleil. Ils garantissent ainsi une bonne hydratation de la peau. Ces mêmes substances ont aussi des effets bénéfiques sur la mémoire. L’étude menée par l’équipe de chercheurs en neurologie de l’Université de Columbia (New York) et dirigée par Scott Small, publiée dans le New York Times, montre que les flavanols luttent contre les pertes de mémoire. 37 volontaires, âgés de 50 à 69 ans et séparés en deux groupes, ont été soumis à deux régimes alimentaires distincts. Le premier groupe consommait quotidiennement une boisson au cacao, fortement concentrée en flavanols, quand le second en consommait une à teneur bien plus faible. Au terme de 3 mois, les volontaires ont passé des tests de mémoire. Ceux du premier groupe réagissaient bien plus vite que ceux du second. Au début de l’étude, ils partaient avec des capacités mémorielles d’un sexagénaire et l’ont fini avec celles d’une personne de 30 ou 40 ans. Hélas, les flavanols ne sont présents dans le chocolat qu’en infime quantité. Vous ne pourrez donc pas utiliser cette excuse pour vous goinfrer à Pâques. La modération reste donc de mise, dès qu’il s’agit de manger… du chocolat.

Pour l’état d’esprit

Si pour votre silhouette, le chocolat peut se transformer en ennemi à combattre, ou en allié santé, il comporte un avantage indéniable sur votre état d’esprit, puisque le chocolat noir permet de lutter contre le stress. Le cacao contient de la théobromine, qui a des effets bénéfiques sur l’humeur. Des chercheurs en Arabie Saoudite ont montré qu’une consommation régulière de chocolat noir, étalée sur deux semaines, avait notablement réduit le stress des volontaires féminines.

Pourquoi ne pas tester vous-même l’efficacité du chocolat lorsque vous vous sentez déprimé ? En restant, bien sur, mesuré dans votre consommation. Et si vous n’en êtes pas satisfait, l’activité physique est un moyen sûr de déstresser, grâce aux hormones dont elle favorise la sécrétion. En plus, elle ne fait pas grossir. Tous à votre entraînement FizzUp ! 

The Author

Staff FizzUp

Staff FizzUp

Composée de rédacteurs passionnés, la Team FizzUp a pour seul but de motiver la communauté par des articles instructifs et divertissants. L’esprit de collaboration est au centre de cette équipe que ce soit au travail ou à l’entrainement dans la FizzUp Box.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *