Nutrition

#8 Les oméga-3 pour récupérer de vos efforts

Nous ne pouvons qu’encourager la pratique d’une activité physique régulière. Pour s’y préparer au mieux, et connaître les secrets de la récupération après l’effort, voici le huitième principe de notre série d’articles dont la thématique est : L’alimentation, votre première médecine ?

à propos de l’auteur

anthony-berthouCet article est écrit par le nutritionniste Anthony Berthou, spécialiste du sport-santé. Il partage sur son blog son approche de la nutrition : permettre à chacun d’être acteur de sa santé grâce à une alimentation saine, une pratique sportive régulière et la pleine conscience de sa démarche.

Le secret ? Bien s’hydrater !

Lorsque vous réalisez un effort musculaire, vous dépensez certes de l’énergie, mais vous perdez également de l’eau et vous engendrez un hyperfonctionnement de votre métabolisme. Or pour assurer la bonne fourniture d’énergie au cours de l’effort, votre organisme a, comme nous l’avons évoqué, besoin de micronutriments, en particulier de vitamines du groupe B présentes dans les produits céréaliers complets et les légumineuses, de vitamines antioxydantes présentes dans les végétaux frais et de matières grasses de qualité.Boire de l'eau

Votre organisme a également besoin d’éliminer les déchets produits au cours de l’effort. Il est donc indispensable de s’hydrater suffisamment : 1,5 litres d’eau par jour auxquels se rajoutent environ 500 ml / heure d’effort. Privilégiez les eaux sodées bicarbonatées après l’effort (Vichy, Badoit, St Yorre) et les eaux de sources ou minérales pauvres en Sodium au quotidien.

En pratique

Afin de faciliter votre récupération et préparer votre sommeil, privilégiez un dîner de type végétarien ou ovo-lacto-végétarien :

  • Entrée à base de légumes (crudités, potage maison) ;
  • Plat associant des légumes et des produits céréaliers complets, des légumineuses ou des galettes végétales assaisonnés d’huiles « santé » évoquées précédemment ;
  • Éventuellement un peu de protéines animales (un œuf, 50 à 100g de poisson, des sardines ou des maquereaux, y compris en boite) ;
  • Un produit laitier fermenté de préférence à base de soja, de chèvre ou de brebis ou un fruit (à consommer en début de repas ou plus tard en soirée pour les personnes sensibles au niveau intestinal).

Le rôle essentiel des oméga-3

La consommation suffisante d’oméga-3 est indispensable pour bien récupérer de vos efforts, pour optimiser vos performances ou en cas d’inflammation suite à une blessure, à une infection ou à une pathologie : en effet les prostaglandines, molécules à l’origine du contrôle de l’inflammation, sont produites directement à partir des composants des graisses présentes dans votre assiette. Les oméga-3 favorisent la production de molécules régulatrices de l’inflammation à la différence des oméga-6, à l’origine de molécules pro-inflammatoires.Sources oméga-3

Maintenant que vous êtes bien hydraté et que votre dîner contient son quota suffisant d’oméga-3, il est temps de booster votre corps en magnésium. On aborde cette thématique dans un prochain article ! Restez connecté !

2 Comments

  1. 16 juin 2016 at 9 h 11 min — Répondre

    SVP : possibilité de réviser les exercices à tout moment hors de l’entraînement ?

    • Staff FizzUp
      27 juin 2016 at 8 h 21 min — Répondre

      Bonjour Jean,

      Aujourd’hui, cela n’est pour le moment pas possible mais l’équipe R&D travaille d’arrache-pieds pour vous offrir cette possibilité dans une mise à jour future.

      Sportivement,

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *