Nutrition

Lait de vache : bon ou mauvais pour la santé ?

Le lait de vache, produit de grande consommation est un aliment sans cesse soumis à débat. Bon ou mauvais, indispensable ou à bannir de son alimentation, il est toutefois toujours préconisé par le plan national nutrition santé de consommer 3 produits laitiers par jour. Au vu des polémiques existantes, est-ce que cela reste d’actualité pour assurer votre bonne santé ?   Pour vous, le coach FizzUp mène l’enquête !

Le lait de vache et votre santé : composition

Le lait de vache se compose en grande partie d’eau, à 90 %. Ainsi, boire du lait permet ainsi de s’hydrater correctement, notamment le matin lors de son petit déjeuner. C’est également une bonne source de protéines (80 % de caséine et 20 % de lactosérum). Un simple verre (250 ml) apporte 9 g de protéines, contre 8 g pour deux tranches de dinde. Cela peut constituer l’aliment idéal pour entretenir sa masse musculaire et favoriser sa prise pour tous ceux qui veulent se muscler. Au petit déjeuner, intégrer dans une recette ou encore en collation, le lait est là pour vous aider.

Le lait de vache est une excellente source de minéraux tels que le magnésium, le zinc, le potassium, mais aussi des vitamines A, B, K et D. Cette dernière est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. En hiver, vous pouvez vite en être privé, puisque les rayonnements du soleil permettent sa synthèse et se font plus rares à cette période. Sans la vitamine D, l’intestin grêle n’est pas capable d’assimiler correctement le calcium.

lait de vache 01

Une des idées acquises à propos du lait est qu’il apporte du calcium pour “avoir des os solides”, mais qu’en est-il vraiment ?

Le calcium a pour fonction principale la minéralisation des os. De ce fait, consommer du calcium selon les apports nutritionnels conseillés (900 mg par jour pour un adulte, et jusqu’à 1200 mg par jour chez les adolescents) permet une croissance osseuse et un renouvèlement optimal du capital osseux. Le lait apporte 125 mg de calcium pour 100 g, ainsi un verre de lait contient ⅓ des besoins journaliers en calcium pour un adulte et ¼ pour un adolescent. Le lait de vache est une source intéressante en calcium et participe donc au maintien du capital osseux.

Le lait de vache et votre santé : tous égaux ?

Certaines personnes évitent de consommer des produits laitiers, ainsi que leur dérivé (fromages, laitages) à cause d’une intolérance au lactose. Ce dernier est un type de  sucre contenu dans le lait de vache et qui peut être digéré grâce à une enzyme : la lactase. Toutefois, l’activité de cette dernière diminue avec l’âge et c’est pourquoi de nombreux adultes sont sujets à des problèmes digestifs par rapport aux enfants. L’intolérance au lactose touche 20 % de la population européenne.

lait de vache 02

À côté de cela, certains ne doivent pas consommer de lait à cause d’une hyperperméabilité intestinale. C’est une véritable allergie à une ou plusieurs protéines animales et dans le cas présent, celle du lait. Il vaut mieux consulter son médecin pour en savoir plus.

Cette hyperperméabilité provoque une réaction immunitaire face aux protéines du lait qui se déclenche uniquement dans les cas d’une prédisposition génétique ou à cause d’une perturbation de votre flore intestinale.

Néanmoins, le corps humain a besoin de calcium pour survivre ! Heureusement, que ce soit dans ces deux cas ou pour des raisons personnelles d’éthiques, il existe d’autres aliments riches en calcium tels que le chou, les épinards, le brocoli et certains poissons comme la sardine, les anchois ou les crevettes. N’oubliez pas également les eaux minérales qui contiennent une part intéressante en calcium.

Le lait de vache et votre santé : la source de tous vos maux ?

Ces dernières années de nombreux livres et discours émanant de médecins ou chercheurs ou des médias en général remettent en cause la consommation de lait. Il serait le précurseur de nombreuses maladies, notamment les cancers. Une vérité ? La littérature scientifique ne semble pas l’approuver.

Par exemple, une étude norvégienne s’appuyant sur 70 000 femmes a montré qu’il n’existait pas de relation entre la consommation de lait et donc de calcium sur le risque du cancer du sein. Cependant, vous devez faire attention à ce genre d’étude, en effet, l’auteure principale de l’article a présenté un conflit d’intérêts avec la Fondation Internationale du lait, dans ce cas, il est intéressant de se demander si les résultats de l’étude ne sont pas biaisés, car peut être influencés par les industries laitières.

Concernant le cancer du côlon, plusieurs études montrent un effet bénéfique du lait grâce au calcium qu’il contient, que ce soit chez l’homme ou la femme. Le calcium protègerait la muqueuse du côlon du risque d’adénome.

D’autres études, notamment celles sur le cancer de la prostate, montrent qu’un apport important en produit laitier et donc en calcium augmenterait le risque de contracter ce cancer. Mais pour cela, il faudrait consommer plus de 1500 mg de calcium par jour, soit quasiment le double des apports recommandés pour un adulte (900 mg). Tandis que d’autres études ne montrent pas de risques significatifs.

lait de vache 03

En somme et d’après les nombreuses études parues sur le lait, le risque de maladie peut exister mais seulement à des doses biens supérieures à ce qui est recommandé pour la population générale.

C’est pourquoi de nombreuses allégations sur le lait ne sont pas fondées et sont à prendre avec des pincettes. Préférez écouter des sources sures et impartiales pour vous forger votre propre avis.

Consommer 3 produits laitiers par jour vous permet de profiter des bienfaits du lait. N’oubliez pas de nombreux autres aliments peuvent vous apporter du calcium si vous ne pouvez pas (intolérance, allergie) ou ne voulez plus consommer de lait. Grâce au coach FizzUp, passer votre bouteille de lait à la loupe n’aura jamais été aussi simple.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *