LifestyleSport au printemps

Hormones et printemps : une histoire tendre ?

Le soleil brille, les oiseaux chantent et les jours s’allongent, contrairement aux bouts de tissus qui recouvrent nos corps. Nous avons tous hâte d’exposer notre peau au soleil. Pourquoi adoptons-nous de telles attitudes ? Le printemps a-t-il un véritable impact sur nos hormones ? Sortez vos lunettes de soleil et préparez-vous à vivre un été avant l’heure : votre température corporelle risque d’augmenter en découvrant les effets du printemps sur votre organisme. Hormones et printemps, l’histoire d’une saison qui devient parfois l’histoire d’une vie.

État des lieux hivernal

Certes, l’hiver a ses charmes : chute de neige (ou pas… comme le prouve l’hiver sans froid 2015/2016 ), repas copieux et conviviaux, fêtes de fin d’année… Mais l’hiver met surtout votre organisme à rude épreuve, pour pallier le manque de lumière, au froid et aux diverses maladies qui prolifèrent au cours de cette période.

hormones et printemps 01

1 | La fatigue

En hiver, les journées raccourcissent, ce qui entraîne une réduction de votre exposition à la lumière. Cela a une incidence directe sur votre comportement et votre santé. La lumière naturelle inhibe, en effet, la sécrétion de la mélatonine, aussi appelée « hormone de l’obscurité », par la glande pinéale. Il s’agit d’une hormone généralement émise par l’organisme au cours de la nuit. Elle régule votre sommeil et provoque cet état de fatigue, que vous ressentez au cours de l’hiver. En hiver, vous produisez 80% de mélatonine de plus qu’en été. Le soleil printanier provoque une première baisse de sa sécrétion, pour une sensation d’énergie accrue. Le printemps vous permet ainsi de lutter contre la dépression saisonnière, qui sévit principalement durant les longs mois hivernaux.

2 | L’appétit

Une étude, présentée dans le journal Pour la science datant de janvier 2004, démontre l’impact de la mélatonine sur l’appétit, qui pourrait être à l’origine de certains cas d’obésité. Injectée en grande quantité à des rats, elle a augmenté leur prise de nourriture et par conséquent leur poids. Cette hormone présente en grande quantité dans notre corps au cours de l’hiver pourrait donc faire croître votre appétit et vous encourager au surpoids.

Heureusement, le printemps arrive pour diminuer la présence de cette hormone dans notre organisme, et faire ainsi baisser votre appétit. Voilà une des raisons pour lesquelles vous mangez moins au printemps et en été. Le soleil agit comme un véritable coupe-faim, en engendrant la sécrétion d’autres hormones.

3 | La libido

La mélatonine n’est pas responsable de tous vos maux… ou presque. Elle aurait ainsi également plusieurs effets variés sur votre libido. Dans un premier temps, elle diminuerait votre inclinaison pour les ébats amoureux…

hormones et printemps 02

Mais combinée à la sérotonine, hormone agissant comme un antidépresseur naturel et produite par l’organisme exposé à la lumière, elle augmenterait votre appétit sexuel. Tout dépendrait donc de la saison. Et le printemps arrive !

« Février trop doux, printemps en courroux » ?

Espérons que ce proverbe ne soit plus vérifiable aujourd’hui. Loin de vous mettre en courroux, le printemps vous émoustille et réveille votre corps, anesthésié par l’hiver et son manque de lumière. Hormones et printemps composent ainsi une histoire fascinante, qui n’aura plus de secret pour vous.

1 | De l’énergie

Le printemps s’accompagne de journées plus ou moins ensoleillées, et surtout d’une exposition à la lumière augmentée. Celle-ci favorise la production d’hormones dite « du bonheur » telle que l’endorphine. Elle engendre une sensation d’euphorie, préserve des douleurs et vous donne un vrai coup de fouet, pour vous sortir de l’hibernation. Notez que vous pouvez, sans attendre le printemps, encourager vous-même la sécrétion d’endorphine par votre organisme, en pratiquant une activité sportive régulière, comme celle proposée par FizzUp.

hormones et printemps 03

Étudiée pour être efficace et vous remettre en forme, l’intensité de l’entraînement FizzUp provoque la sécrétion d’hormones bénéfiques à votre organisme. Après une séance, il n’est pas rare de vous sentir plus en forme qu’auparavant. C’est justement parce que l’endorphine s’est propagée dans votre organisme, pour vous permettre de tenir pendant l’effort. Ses effets se font sentir encore après. Un coup de mou ? Pensez à ouvrir votre application FizzUp, plutôt qu’à foncer sur le canapé, pour vous dynamiser et vous sentir en pleine forme.

2 | De la bonne humeur

Les effets du printemps se répercutent aussi sur votre humeur. Une exposition plus conséquente à la lumière entraîne la production de sérotonine et de caféine, véritables antidépresseurs naturels. Ils calment vos nerfs et vous redonnent le sourire. Bonne nouvelle : l’activité physique régulière favorise aussi la sécrétion de ses substances. Pas encore inscrit sur FizzUp ? N’attendez plus, le printemps se sera 365 jours par an, directement chez vous et même pas besoin de matériel.

3 | De l’excitation

Les arbres bourgeonnent et vous vous sentez attiré par tout ce qui bouge ? Votre œil est inexorablement attentif à toutes les personnes plaisantes que vous rencontrez ? Hormones et printemps, voilà une équation caliente. Au-delà du printemps, c’est encore une fois le soleil qui y est pour quelque chose. Il encouragerait en effet la sécrétion de testostérone et d’œstrogène. Pourtant ce sont les femmes qui voient augmenter leur désir sexuel au printemps, quand le pic de sécrétion de testostérone atteint, pour les hommes, son maximum au mois d’août.

hormones et printemps 05

Les recherches, menées par le professeur Arne Holte de l’Université de Tromso en Norvège, démontrent l’impact de l’augmentation de la lumière sur le désir sexuel féminin. Alors que les hommes sécrètent régulièrement de la testostérone, les femmes voient augmenter leur sécrétion d’hormones au cours des périodes de haute luminosité. La dopamine, également libérée par l’organisme exposé à la lumière, encourage également le désir sexuel, parce que cette hormone procure une sensation de bien-être et de plaisir au cerveau.

Ne doutez plus : hormones et printemps forment une équation bénéfique à votre organisme. En favorisant la sécrétion d’hormones nécessaires à votre bien-être global, le printemps sait se faire apprécier. Afin de moins ressentir les désavantages de l’entrée en hiver, privilégiez une activité sportive régulière qui vous procure un tel état de bien-être. Mais l’arrivée du printemps ne doit pas être un prétexte pour cesser de bouger. Au contraire, profitez des beaux jours pour réaliser votre entraînement en extérieur et rester au top de votre forme. Le maillot de bain approche, prenez soin de votre silhouette avec les fruits et légumes du printemps !

The Author

Staff FizzUp

Staff FizzUp

Composée de rédacteurs passionnés, la Team FizzUp a pour seul but de motiver la communauté par des articles instructifs et divertissants. L’esprit de collaboration est au centre de cette équipe que ce soit au travail ou à l’entrainement dans la FizzUp Box.

2 Comments

  1. Dounia
    7 avril 2016 at 20 h 17 min — Répondre

    Bonjour j aimerais maigrir pour atteindre mon but voilà si quelqu’un peut m’aider ce serait gentil

    • Staff FizzUp
      11 avril 2016 at 16 h 59 min — Répondre

      Bonjour Dounia,

      Avez-vous commencé le coaching FizzUp ? Voilà la solution idéale pour vous aider à mincir de façon efficace.

      Sportivement,

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *