Lifestyle

8 idées reçues hivernales

Chaque saison apporte avec elle son lot d’idées reçues. L’hiver détient les siennes. Lesquelles sont justifiées ? Lesquelles sont incorrectes ? Le coach FizzUp procède au démantèlement ou au maintien des idées reçues hivernales les plus répandues.

Idées reçues hivernales #1 : vous tombez malade à cause du froid

idees_reçues_hivernales_fizzup_01

Faux. Voilà une idée reçue qui possède la palme de la durée ! Pourtant être exposé au froid ne vous rend pas malade en tant que tel. Le Ministère de la Santé américain affirme qu’aucune preuve expérimentale n’a démontré le lien direct entre températures basses et les maladies. Un rapport de l’Institut de veille sanitaire publié en 2009 démontre que vous tomberez plus facilement malades en hiver, parce que vous serez amené à passer plus de temps à l’intérieur. Ceci encourage la prolifération des microbes, qui peuvent aisément passer d’une personne à une autre. Le directeur du laboratoire de virologie et pathologies humaines de la faculté de Lyon, Bruno Lina, affirme ainsi que «le confinement est un élément déterminant», qui explique le nombre important de pathologies respiratoires au cours de l’hiver. L’exposition au froid fragilise notre système immunitaire, qui devient alors le terrain propice au développement des virus. 

Le froid n’est donc pas le coupable direct de la maladie, mais est un ennemi insidieux à combattre à coup d’écharpe et de manteaux.

Idées reçues hivernales #2 : les boissons chaudes vous réchauffent

Faux. En réalité, les boissons chaudes rafraîchissent plutôt qu’elles ne réchauffent. En effet, les capteurs nerveux de votre langue perçoivent la chaleur de la boisson et encouragent votre organisme à suer afin de l’évacuer. En revanche, boire froid, en grande quantité, vous réchauffe, parce que votre estomac va devoir fournir un effort pour mettre le liquide à la température du corps (37 degrés). Ce dernier va dépenser de l’énergie, ce qui va naturellement le réchauffer. En 2001, une étude menée par les services de la Croix Rouge dans le Michigan a confirmé ces constatations. Un échantillon de dix personnes ayant toutes été prélevées en sang, avant, pendant et après avoir bu une boisson chaude ou froide a été étudié. Les personnes qui avaient consommé une boisson chaude présentaient une baisse de température sanguine de 2,6 degrés.

Vous l’aurez compris, pour lutter contre le froid, laissez votre bouilloire au placard. Tous à vos bouteilles d’eau ! L’hydratation du sportif est essentielle.

Idées reçues hivernales #3 : l’hiver vous permet de brûler des calories

Vrai. Exposé à des températures basses, votre corps met en place des stratégies pour se réchauffer. Pour maintenir votre température corporelle à 37 degrés, il a besoin d’utiliser des calories. Des chercheurs canadiens ont mis en évidence le fonctionnement de l’organisme face au froid dans une étude datant de 2002. L’exposition au froid stimule la production de chaleur par le corps, ce qui par corrélation entraine une dépense plus importante des lipides (matière grasse humaine) et du glucose (sucre) contenu dans le sang. Ils en ont conclu que les masses graisseuses restent les meilleures sources de l’organisme pour produire de la chaleur. Faites donc confiance au froid pour vous débarrasser de la graisse superflue !

Idées reçues hivernales #4 : les femmes sont plus frileuses que les hommes

idees_reçues_hivernales_fizzup_02

Faux. Même si les femmes se plaignent souvent avoir froid aux pieds et aux mains au cours de l’hiver, elles réagissent aux changements de température de manière similaire aux hommes. L’Institut Civil de Médecine Environnementale de Toronto s’est justement penché sur la question. Pour les besoins de l’étude, ils ont plongé 6 femmes et 5 hommes de corpulences similaires dans une eau à 18 degrés pendant 60 minutes. Une fois ce temps écoulé, les différentes analyses ont démontré que les corps réagissaient tous de la même façon face au froid. Aucun sexe ne l’emporte donc sur l’autre.

Idées reçues hivernales #5 : l’alcool tient chaud

Faux. En plus de nuire à votre santé, boire de l’alcool provoque la baisse de la température corporelle d’un demi-degré pour 50g d’alcool absorbé. Il empêche en effet votre corps de greloter, processus naturel qui permet à votre organisme de se réchauffer. En buvant de l’alcool, vous avez une impression de chaleur due à la dilatation des vaisseaux sanguins sous la peau. Cette impression n’est que temporaire et réduit la capacité de votre corps à faire face au froid.

Idées reçues hivernales #6 : en hiver, vous avez besoin de manger plus

Faux. Vos conditions de vie actuelles vous permettent de ne plus subir en hiver les mêmes problèmes que par le passé. Une déprime hivernale peut être la cause d’un grand besoin de manger, et notamment des aliments sucrés ou caloriques. Manger plus en hiver est un processus conditionné par des habitudes et des comportements, dont nous pouvons désormais nous passer. Pour examiner de plus près la question, découvrez ces quelques réponses faites à la question : avons-nous besoin de manger plus en hiver ?

Idées reçues hivernales #7 : le froid nuit à vos performances physiques

idées_reçues_hivernales_fizzup_03

Faux. Plusieurs études ont abouti au même résultat : il existe une température musculaire idéale à laquelle s’entrainer pour être dans les meilleures dispositions, variant de 31 à 37 degrés. Vous entrainer dans un environnement plus froid peut donc s’avérer bénéfique, puisque le froid retarde notamment l’arrivée des douleurs musculaires. Les sensations de brûlures que vous pouvez ressentir au cours d’un effort intense proviennent de la production d’acide lactique par le corps. Le froid ralentit cette production et vous permet ainsi de maintenir plus aisément votre entrainement. Avec quelques degrés en moins dans vos pièces, vous réaliserez votre séance FizzUp les doigts dans le nez !

Idées reçues hivernales #8 : le froid rapproche

Vrai. Le vent, la pluie ou la neige sont des facteurs qui vous poussent à vous mettre à l’abri. Vous vous retrouvez dans des lieux chaleureux propices à la discussion et aux partages. Une étude britannique menée par la Newcastle University a également démontré qu’en hiver, nous avions tendance à téléphoner davantage à notre entourage. Une façon pour nous de nous sentir moins isolés en période hostile. Les fêtes ont également le doux effet de vous encourager à retrouver vos proches dans des circonstances de joie. Merci le froid !

Désormais, vous ne serez plus dupe face aux idées reçues hivernales qui circulent autour de vous. Vous saurez épater votre entourage en apportant des explications concrètes à certains phénomènes et n’aurez plus le sentiment d’être sans cesse victime du froid, rhume après rhume. Alors surpris par ce qui se cachait derrière ses idées reçues hivernales ?

The Author

Staff FizzUp

Staff FizzUp

Composée de rédacteurs passionnés, la Team FizzUp a pour seul but de motiver la communauté par des articles instructifs et divertissants. L’esprit de collaboration est au centre de cette équipe que ce soit au travail ou à l’entrainement dans la FizzUp Box.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *