5 conseils pour un mental de battant

Si vous pensez aux athlètes, vous pensez sans doute à leur talent physique et à leurs performances. Bien que la masse musculaire, la force, la vitesse, la puissance ou l’endurance soient des facteurs capitaux pour réussir, il ne faut pas oublier à quel point le mental est vital pour le sportif.

Sans l’esprit, le corps n’est rien !

Pour exploiter tout votre potentiel, le mental est indispensable. Grâce à votre psyché, vous pourrez récolter d’importants bénéfices en peu de temps. Cet entrainement mental doit être introduit progressivement et de façon cohérente pour permettre un développement positif.

Soumeya Sammoudi, boxeuse depuis 10 ans, compétitrice au K1, spécialité Muaythai, 26 combats, 16 victoires, vous livre quelques-unes de ses expériences pour travailler votre mental et entrer dans un véritable état de grâce.

5_conseils_pour_un_mental_de_battant01

Soumeya porte la Brassière pour femme 4Keeps Mid Impact

Être présent

Il est essentiel d’être « présent » dans le moment, de se concentrer sur la tâche à effectuer, que ce soit lors d’un exercice ou une action bien précise. Un manque de concentration, même subtil, à un moment clé entraine souvent une perte de temps et de performance, voir un échec total.

5_conseils_pour_un_mental_de_battant02

Paul porte le pantalon de sport Energy Tech Training pour homme

Entrainez-vous à être “présent” dans votre entrainement, concentré et constant pour un résultat optimal. Sentez-vous en harmonie avec chaque mouvement pour établir des connexions neuromusculaires. Ne faire plus qu’un avec l’action vous permet de rester focus sur la tâche à accomplir.

Soumeya vit le moment présent avant chaque combat. Dans les vestiaires, elle fait le vide dans son esprit et se concentre pleinement sur l’action à venir. C’est une étape importante quant à son succès à venir. Cela lui permet de ne pas créer un stress négatif et de maîtriser ses actions.  Elle devient sereine, confiante et prête à en découdre. Elle est déjà dans son combat avant de monter sur le ring.

Avoir des objectifs

Les athlètes se fixent des objectifs pour avancer. Généralement, ils se fixent des objectifs de performance (majeurs) et des objectifs de processus (intermédiaires). Les objectifs de performance s’expriment par exemple, par la réalisation d’un nouveau record personnel. Les objectifs de processus sont en réalité les moyens des athlètes pour accomplir leur objectif majeur. Par exemple, si vous avez pour objectif de réaliser 15 tractions, il faut mettre en place des moyens pour y arriver. Votre attention est focus sur les éléments qui vous permettront de réaliser ces 15 tractions (objectifs intermédiaires).

5_conseils_pour_un_mental_de_battant03

Soumeya note l’ensemble de sa préparation dans un carnet d’entrainement pour être certaine d’avancer vers son objectif et d’arriver sereine le jour J. Noter chaque séance, chaque élément réalisé l’aide à se rassurer et être en condition pour le combat à venir.

Si vous suivez cette idée, vous aurez davantage confiance en vous et éviterez toute idée d’échec ou tout élément perturbateur incontrôlable. Vous aurez une vision claire de votre but final, sans perte de temps, sans peur de l’inconnue, sans anxiété.

Positiver

Le langage que vous utilisez vous façonne. Il forge également votre façon d’interagir avec les autres ou avec vous-même. Chaque jour, plus de 50 000 pensées traversent votre esprit. Ces pensées sont puissantes et peuvent affecter votre confiance en vous et votre approche de la vie et de ses évènements. Si vous souhaitez être un athlète, apprenez à ne célébrer que les expériences positives, tout en tirant des leçons des vos expériences négatives.

Soumeya conseille de ne jamais se laisser perturber par des idées négatives. Ce serait partir du mauvais pied pour l’atteinte de vos objectifs. Dans les dernières minutes avant un combat, elle se place dans un état d’esprit victorieux et non de stress, elle se rappelle toutes les bonnes actions accomplies, elle se rassure.

Brique après brique, bâtissez une base solide de confiance en vous et de force mentale. Bien qu’il n’existe pas de corrélation parfaite entre optimisme et succès, il existe une association certaine entre pessimisme et échec. Commencez par changer le langage que vous utilisez pour vous décrire et décrire vos actions. Vous constaterez qu’en utilisant un langage positif et puissant, il devient plus facile de prendre confiance en vous.

5_conseils_pour_un_mental_de_battant04

Soumeya porte le pantalon de sport Own IT Full Training pour femme

Soumeya se dirige vers ses objectifs et ne recule jamais grâce à son mantra : “oser toujours, céder parfois, renoncer jamais.” La défaite n’est pas un couperet final, l’important est de continuer à avancer.

Méditer

Il est important de prendre le temps de sortir de la vie quotidienne et de regarder en soi via la méditation. Une fois devenu une habitude, cet outil puissant améliore vos performances et votre approche de la vie. La boxe est une véritable action méditative selon Soumeya. Que cela exprime un véritable besoin, fait partie intégrante de sa vie et lui permet de mieux se sentir au quotidien.

Tout le monde a une manière très différente de procéder à la méditation. Cela peut-être été relayé de multiples façons avec des intentions, des mots, des pensées, toujours dans un même but : la performance et le bien-être mental et physique.

5_conseils_pour_un_mental_de_battant05

Méditer n’est pas simple, mais peut être fait où vous voulez, quand vous voulez. Aidez-vous de la méditation FizzUp* pour vous concentrer sur l’instant présent, sur la présence de soi et le contrôle de votre corps et de votre psyché. Créez-vous un mantra méditatif et répétez-le. Choisissez quelque chose de simple que personne n’a besoin de connaitre. Il vous rendra plus confiant, plus serein et plus fort.

Visualiser

Votre esprit ne peut pas différencier ce que vous vivez de ce sur quoi vous vous concentrez. La visualisation consiste à visualiser l’action réelle à exécuter et à engager tous vos sens dans cette démarche. Pendant une préparation pour une compétition, un athlète passe des heures à visualiser ce qu’il doit exécuter et envisage les différents scénarios d’exécution.

Bien pratiquée, la visualisation implique les mêmes muscles que ceux dans l’activité réelle et se déclenchent via le système nerveux à la même cadence que si l’activité était réellement réalisée ! En répétant mentalement vos performances, vous réduisez votre anxiété, renforcez votre confiance en vous et améliorez votre technique et votre stratégie.

Plus la visualisation est travaillée, plus elle paraîtra réelle et viscérale. Posez-vous ces questions : où vous entrainez-vous ? Que voyez-vous ? Qu’entendez-vous ? Que ressentez-vous ? Que pouvez-vous sentir et toucher ? Quel est le résultat que vous souhaitez profondément de cette situation ?

Avant de monter sur le ring, Soumeya s’imagine vaincre et gagner son combat. Cela l’aide à appréhender sereinement le duel à venir car mentalement, elle a déjà gagné.  Elle visualise ses entrainements et se dit “si je refais ça sur le ring c’est bon, je suis une tueuse”. La visualisation est sans doute l’un des plus grands secrets du succès des athlètes.

Conclusion

La différence entre une victoire et un échec ou un abandon peut résider dans la force de votre esprit. Si vous le négligez, vous n’atteindrez pas votre maximum à l’entrainement, même avec des capacités physiques d’exceptions. Vous serez moins confiant et aurez tendance à facilement jeter l’éponge. Soyez sûr de vous, sûr de ce que vous pouvez accomplir, répétez-vous tous les jours que vous seul, êtes le maître de vos actions, de votre vie. La vie est un combat, appréhendez-la comme tel.

*Fonctionnalité FizzUp Premium

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *